OMA la trop merveilleuse histoire de Cendrillon

Conte dansé flamenco 

pour tous les âges à partir de 4 ans



Cendrillon, avant de devenir la gagnante d’un prestigieux bal, est une petite gitane employée de maison sur la Côte d’Azur. Elle danse pieds nus dans la cendre. Sous le regard bienveillant de la Madrina guérisseuse et voyante, elle brave sa condition, chaussures de flamenco aux pieds.

Avec une Cendrillon gitane et une marraine juive marocaine, élevée dans une communauté gitane, nous abordons les thématiques telles l’esclavagisme moderne, la migration et la discrimination et par là même, les questions bien présentes de pluralisme, féminisme et fraternité. L’occasion pour nous d’évoquer notre propre parcours, notre relation au flamenco et ses différentes expressions sous un angle nouveau, percutant, engagé et comique.  


Création et interprétation : Véronique Bouvet (Cendrillon) et Cécile Apsâra (la conteuse et la Madrina) Regard extérieur : Guillaume Doucet
Aide à la mise en scène : Rozenn Trégoat
Texte : Véronique Bouvet et Cécile Apsâra, Grimm (extrait ’les lentilles")
Création lumière : Sébastien Lucas

"En mêlant théâtre, danse et chant, les deux artistes, non dénuées d’humour, livrent une histoire autant poétique que brutale. Et en transposant le conte dans le contexte politique, économique et social d’aujourd’hui, elles placent le public en position de témoin d’une réalité affligeante. Mais pas sans espoir, bien au contraire. Les discours racistes et décomplexés se multiplient, et la communauté gitane reste la cible de préjugés symboliques de l’ignorance et de la peur des différences. L’esclavagisme moderne existe bel et bien, et touche particulièrement les femmes, notamment les femmes étrangères et les femmes de couleur. OMA interroge alors nos représentations mais aussi nos solutions à travers les libertés fondamentales, celles du choix et du libre arbitre."
L’émancipation se conte à travers le flamenco de Marine Combe Yeggmag.fr Janvier 2017